Brisons les frontières ! NO BORDER CAMP à Bruxelles du 27 septembre au 3 octobre 2010

UN NO BORDER CAMP ?

Le Camp No Border de Bruxelles s’inscrit dans la tradition des camps No Border organisés à travers le monde depuis les années 90. Ni cadre normatif, ni organisation, le camp No Border est avant tout une rencontre, une convergence de luttes visant à obtenir la fin du système des frontières qui nous divise tous et toutes.

Comme à Calais ou à Lesbos en 2009, il s’agira de créer un espace provisoire et autogéré de vie, de réflexions, de partages (expériences, compétences, informations, analyses, …), de démarches et d’actions autour des questions de frontières, de migrations et de la légitimité des êtres humains à pouvoir se déplacer et vivre où bon leur semble.

NOS REVENDICATIONS DE BASE ?

– Personne n’est illégal !
– Ni frontières ni nations !
– Les mêmes droits pour toutes et tous !
– La liberté de circulation et d’installation !
– Contre les systèmes capitalistes et autoritaires qui entraînent exil forcé, guerres et misères

NOS PRINCIPES DE BASE POUR CE CAMP ?

– Le camp et les actions organisées pendant le No Border sont basés sur l’autogestion
– Les comportements sexistes, racistes et violents dans l’enceinte du camp ne sont pas tolérés
– Les cibles des actions du NoBorder sont multiples et diverses, elles ne concernent pas uniquement les structures de répression des migrants : les politiques anti-migratoires s’inscrivent dans un cadre capitaliste et européen qui est la base du problème, la répression ne concerne pas que les migrants
– ToutEs les participantEs au camp acceptent et respectent la différence des modes d’actions.
– ToutEs les participantEs au camp sont solidaires contre la répression étatique.

POURQUOI A BRUXELLES ?

La Belgique assumera la présidence du conseil de l’UE du 1er juillet au 31 décembre 2010. Comme capitale de l’Europe, Bruxelles est le symbole de la mise en œuvre des politiques (anti)migratoires européennes.

En effet, l’Union Européenne s’emploie, depuis plus de 10 ans, à fermer ses portes aux migrants en érigeant une véritable Europe Forteresse, renforçant la répression (maintien dans l’illégalité, rafles, enfermement et expulsion des personnes « sans-papiers ») déjà menée par la Belgique et les autres états membres.

Ainsi, L’Europe se dote de patrouilles de gardes-frontières, d’hélicoptères et de navires grâce à son agence Frontex (Agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures) et externalise ses frontières en Asie et en Afrique, rémunérant désormais des états, de l’Ukraine au Maroc, pour qu’ils effectuent à sa place le travail de « prévention » de l’immigration.

En organisant un camp No Border à Bruxelles, nous remettrons en question ces politiques (anti)migratoires.

QUAND À BRUXELLES ?

– La construction du NoBorder camp aura lieu du 24 au 26 septembre 2010
– Les activités débuteront le 27 pour se poursuivre jusqu’au 3 octobre.
– Une grande manifestation est prévue le 2 octobre 2010.

Une semaine pendant laquelle nous aimerions voir Bruxelles fourmiller d’activités autour des politiques (anti)migratoires et de leurs conséquences, une occasion de lutter ensemble sous divers modes d’action mais aussi de créer des dynamiques communes à plus long terme. Nous invitons tout le monde (personnes ou collectifs) à participer comme il le souhaite et à proposer des activités ou des collaborations.

Quelques dates clées en attendant le programme complet :
– Dimanche 26 septembre : manifestation contre les centres fermés devant celui de Steenokkerzeel
– Lundi 27 septembre : blocage de l’Agence Européenne de Défense (European Defense Agency – EDA)
– Mercredi 29 septembre : action de masse contre le sommet ECOFIN de Bruxelles
– Samedi 2 octobre : grande manifestation No Border, No Nation dans les rues de Bruxelles.

COMMENT APPORTER SON SOUTIEN ?

L’organisation avance bien mais il reste beaucoup à faire !

Un NO BORDER CAMP est ce que l’on veut en faire, chacun peut y jouer un rôle et apporter son soutien

– en participant à l’organisation du NBC, via les différents groupes de travail dont certains sont encore à la recherche de personnes pour étoffer leur groupe et le rendre plus efficace (mobilisation, logistique, médias, manif, internet, médical, programme, accueil, finances, traduction, cuisine & juridique).

– en proposant un atelier, une projection de films, une exposition, un débat, une émission radio ou d’autres idées modestes et/ou géniales. Nous souhaitons aborder principalement les thèmes suivants :

* Les politiques sécuritaires : Frontex et la militarisation des frontières
* La clandestinité et les luttes des migrants
* Capitalisme et migrations
* Les centre fermés pour étrangers et les expulsions
* Les Politiques (anti)migratoires européennes

– en mobilisant, en manifestant, en rejoignant les actions ou en inventant tes propres actions visant à enrayer la machine à expulser

– en organisant une activité de soutien (soirée, concert, souper, …)

– en mettant à disposition un lieu (un terrain ou un local) permettant de loger des activistes et/ou d’y organiser des activités

– en prêtant du matériel (cuisine, tente, camionnette, sono, …)

– en faisant un don (matériel ou financier)

Informez-nous des possibilités que vous avez : énergie, présence, matériel, créativité, …

Toi aussi, rejoins-nous !
Plus nous serons nombreux à provoquer le changement, plus vite la forteresse tombera !

CONTACT : Nobordercamp_a_vluchteling.be

COMPTE BANCAIRE : 880-4955551-62
IBAN : BE51 8804 9555 5162 //// BIC : HBKA BE 22

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :