Dimanche 8 Mai, Paname : contre-manif antifa

Tandis que le Front national occupe le devant de la scène médiatique et s’évertue à se « dédiaboliser », des groupes d’extrême droite plus ou moins organisés alimentent la rubrique des faits divers : « descentes » racistes dans des lycées ou des quartiers, agressions de militants du mouvement social, attaques de rassemblements en soutien aux sans-papiers, concerts néo-nazis… Que ce soit dans l’Est, le Nord ou le Sud de la France, en Picardie, en Lorraine ou dans le Var, à Chauny, à Villerbanne ou à Nancy, l’activisme violent de groupes « nationalistes » se développe, sans qu’en face se mette en place une riposte antifasciste suffisamment large pour les empêcher définitivement de nuire.
Tous les 9 mai, depuis plus de 15 ans, c’est cette extrême droite-là, dont le seul discours est la violence, dont la seule arme est la peur, qui se pavane dans les rues parisiennes, drapeaux à croix celtique au vent et slogans racistes à la bouche.
À plusieurs reprises par le passé, des contre-rassemblements antifascistes ont empêché leur défilé, et leur ont rappelé que la rue ne leur appartient pas. Cette année encore, nous appelons tou(te)s les antifascistes à manifester pour dénoncer non seulement la parade fasciste de ce jour-là, mais surtout plus largement pour rappeler que seule la solidarité, l’action collective et la résistance en actes sont efficaces contre le climat de terreur et de tension sociale que cherchent à imposer ces groupes d’ultra-droite.

Qui, sinon nous ? Quand, sinon maintenant ? Où, sinon ici ?
Tous dans la rue le 8 mai pour barrer la route à l’extrême droite !

rendez-vous devant l’Opéra à 10h
À l’appel de l’AFA, l’AL, la CNT, la FA, la FSE, Sud Étudiant, le Scalp…

9mai@samizdat.net

Advertisements

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :