Archives de action

Vivre Sans Peur : mobilisation et campagne antifasciste

Posted in Agir au lieu d'élire, Anticapitalisme, Antifascisme, Antimilitarisme, Antisexisme, Autogestion, Rendez-vous with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 17 octobre 2012 by scalpbesak

Nous sommes des militants qui luttons contre toute forme de fascisme. Nous combattons, non pas des personnes, mais des idées et les pratiques quotidiennes qui en découlent. Autant de comportements qu’il faut combattre pour que chacune et chacun puisse vivre librement et sans peurs. Notre lutte antifasciste nous mène sur d’autres terrains, là où le fascisme est présent quelle que soit sa forme ou son visage.

Pour se réunir, débattre et agir nous proposons une campagne commune (Vivre Sans Peur) et une date commune de mobilisation dans tout le pays (Samedi 10 Novembre 2012).

https://vivresanspeur.noblogs.org

 

Localement les événements seront annoncés sur le blog du Collectif Antifasciste de Besançon ainsi que sur ce blog.

 

Samedi 28 Juillet 2012, Genève : journée d’action antifasciste

Posted in Antifascisme, Rendez-vous with tags , , , , , , , , on 24 juillet 2012 by scalpbesak

Le Réseau Antifasciste Genevois a pour but de promouvoir l’information, la réflexion, la culture, la diffusion de matériel et l’action contre toute idéologie réactionnaire ou oppressive, dans une optique anti-autoritaire et de classe.

contact: rage@cryptolab.net

Rassemblement antifasciste – Samedi 20 Novembre 13h – devant la cathédrale St-Jean

Posted in Antifascisme with tags , , , , , , , , , , on 16 novembre 2010 by scalpbesak

affiche20nov
tract20nov

Ce Samedi 20 Novembre les intégristes de l’association d’extrême-droite « SOS Tout Petits » et leur copains fascistes veulent manifester à Besançon contre l’avortement. Outre cette association, deux groupuscules fascistes locaux appellent à la mobilisation : le Front Comtois et les Nationalistes « Autonomes » (des néo-nazis qui tentent de récupérer l’imagerie révolutionnaire du mouvement autonome).

Nous, nous défendons cette idée que la femme est la seule qui doit décider et choisir comment elle vit sa sexualité, avec qui et qu’elle seule a le dernier mot sur sa grossesse.
Pour cela, il faut que toutes puissent avoir accès à une contraception gratuite, libre et choisie. Nous pensons que les intégristes, moralisateurs, machos et autres réactionnaires n’ont rien à dire sur des questions qui ne les concernent et ne les regardent pas.

Mais ce samedi, il ne s’agira pas de débattre sur les questions de sexualité et de contraception mais bel et bien de contrer une offensive fasciste dans les rues de Besançon.

Notre rassemblement se veut le plus large et le plus ouvert possible, dans l’idée de mobiliser tous les acteurs du front social (groupes, collectifs, associations, syndicats, partis) comme cela a pu se faire à Lyon le 10 avril dernier ou à Nancy ce 13 Novembre.

Nous souhaitons également interpeller les pouvoirs publics sur l’existence et les activités de groupes fascistes reconstitués après dissolution (Jeunesses Identitaires Franche-Comté qui ont évolué en Front Comtois, Nationalistes Autonomes dont le maire de Nancy demande la dissolution).

Contre l’obscurantisme, l’intégrisme, le fascisme et le patriarcat,

Parce que les néonazis du Front Comtois et des Nationalistes « Autonomes » n’ont aucune place ici,

Parce que l’extrême-droite religieuse n’est pas la bienvenue ici,

Parce qu’il s’agit de défendre nos rues, nos quartiers et notre ville face à un rassemblement antiavortement et raciste,

Parce qu’ici c’est Besak et c’est antifa, métisse, populaire et militant,

Nous appelons l’ensemble des forces politiques du front social à se joindre au :

RASSEMBLEMENT ANTIFASCISTE
Ce SAMEDI 20 NOVEMBRE, 13H précises, devant la cathédrale St-Jean (après la porte noire, direction citadelle)

Venez nombreux, soyons offensifs et déterminé-e-s !

Info à diffuser largement. Merci !

Rassemblement antifasciste – Samedi 13 Novembre 15h – Nancy Place Stanislas

Posted in Antifascisme with tags , , , , , , , , on 9 novembre 2010 by scalpbesak

UNITÉ CONTRE LE FASCISME

Depuis plusieurs mois, des militants d’extrême-droite mènent à Nancy des
actions violentes à caractère homophobe, antisémite et raciste. Lors de
manifestations organisées par les syndicats ou des associations de soutien à
des personnes immigrées, ces bandes n’hésitent pas à venir agresser les
personnes présentes. Le préfet de Meurthe-et-Moselle a été interpellé pour
mettre fin à ces agressions, pour le moment sans résultat.

Ces actes ignobles sont certainement encouragés par le climat nauséabond qui
existe aujourd’hui en France. Les arrestations de Roms, et la politique
systématique d’expulsion des étrangers sans-papiers renforcent les sentiments
racistes. Le gouvernement entend ainsi désigner facilement des boucs émissaires
comme réponse à la crise économique. L’usage récurrent de la répression
policière lors des manifestations de salariés ou d’étudiants montre un bien
mauvais exemple à certains extrémistes qui veulent « casser du manifestant ».

À Nancy comme ailleurs, de nombreuses personnes et organisations sont prêtes à
unir leurs forces pour combattre cette montée du fascisme. Elles considèrent
qu’une réaction déterminée et massive permettra de mettre fin aux agissements
violents de ces nostalgiques des régimes fascistes.

Certains d’entre-eux veulent organiser une « manifestation » à leur manière en
plein Nancy le 13 novembre. Cela n’est pas acceptable. Les organisations
signataires de ce texte interviendront pour s’opposer à cette nouvelle
provocation.

RASSEMBLEMENT SAMEDI 13 NOVEMBRE À 15 H
PLACE STANISLAS À NANCY

Blocage de la raffinerie Total – 16 octobre – Le Havre

Posted in Résistance écologique with tags , , , , , , , , , on 14 octobre 2010 by scalpbesak

Pour sortir de la crise climatique, il est urgent de laisser les énergies fossiles dans les sols. Pour ça, nous devons sortir du pétrole et changer radicalement les modes de production et de consommation qui en dépendent. Comme nos dirigeants sont trop liés au business du pétrole pour faire quoi que ce soit qui entrave son développement, c’est à nous d’agir !
Le 16 octobre, on commence en bloquant la raffinerie Total de Gonfreville l’Orcher !

Du 12 au 16 octobre, les réseaux internationaux Global Minga et Climate Justice Action appellent à des journées d’actions directes pour la justice climatique. Ce n’est pas le moment de faire un défilé ou une pétition, c’est le moment de faire exister concrètement les changements nécessaires pour un monde durable et juste. C’est le moment d’arrêter l’exploitation des combustibles fossiles qui pourrissent les conditions de vie de touTEs sur terre.
Destructions, migrations forcées, exploitation des travailleuSEs, guerres pour s’approprier les ressources, confiscation de terres, production d’engrais et de pesticides, crise énergétique, fausses solutions technologiques, néo-colonialisme, esclavage économique,… Total, c’est beaucoup plus que des émissions de CO2.
Nous allons stopper la plus grande raffinerie du pays, la raffinerie de Normandie, dirigée par le groupe aux mains sales, Total. Nous agirons en solidarité avec celles et ceux victimes du business du pétrole : ouvrierEs exploités, habitantEs intoxités, peuples autochtones anéantis, victimes des catastrophes climatiques et pétrolières. La sortie du pétrole est vitale pour touTEs. Nous devons dès aujourd’hui entamer cette transition sociétale.
Sortons du pétrole, reprenons le pouvoir, Arrêt Total !!!!
Comment est ce qu’on va s’y prendre ?
L’action de masse du 16 octobre vise à rassembler un maximum de gens aux cultures d’action diverses pour parvenir à notre objectif.
Différents groupes d’action seront constitués, en fonction des envies de chacunNE. On pense par exemple, mais ce n’est pas exhaustif, à : un groupe rose, pour une manif tranquillou où on pourra venir en famille avec grand-mère et son vieil oncle célibataire un groupe bleu, qui constituera une flotte pirate sur l’estuaire de la Seine un groupe vert, pour un assaut terrestre un « bike block », ou groupe à vélo, qui constituera notre brigade mobile plein de groupes autonomes qui définiront leur stratégie en petits groupes
Pendant le campement, nous élaborerons les différentes stratégies. Entre la fin du camp et le 16 octobre, ce sera le moment de motiver les potes et de construire des chevaux de Troie et des raffios pour partir à l’abordage.

Plus d’infos ici

Camp Action Climat du 22 juillet au 1er aout

Posted in Rendez-vous with tags , , , , on 23 juillet 2010 by scalpbesak

Du 22 juillet au 1er aout prochain se tiendra la deuxième édition française du Camp Action Climat, dans la région de Le Havre.

Cette année encore, il s’agit de s’unir et se réunir, se rencontrer, échanger nos expériences de vie et de lutte respectives… Pour cela, le camp se prépare de manière active depuis le mois de Janvier dernier. Nous mettons tout en oeuvre pour vivre de manière confortable (empreinte écolo machin minimale, recherche d’autonomie énergétique, etc), nous organiser durant le camp de manière autogérée et horizontale (réflexion sur les outils de la démocratie directe à mettre en oeuvre). Nous réfléchirons ensemble à la manière de lutter (action directe et/ou de désobéissance, faire vivre le mouvement international Action pour une Justice Climatique), nous nous égaillerons au milieu de la Zone Industrielle de l’embouchure de la Seine. Nous préparerons l’action confrontationnelle et de masse du Samedi 16 octobre.

Le samedi 16 octobre aura lieu une action confrontationnelle ou action directe et/ou de désobéissance. Il s’agira d’envahir la raffinerie de TOTAL et de bloquer la production de pétrole.

Ensemble, préparons la société post-pétrole et post-capitaliste!!

Plus d’info: http://campclimat.org/

Appel à une riposte antifa unitaire : Lyon Samedi 10 Avril

Posted in Antifascisme with tags , , , , on 2 avril 2010 by scalpbesak

Appel à une Riposte Antifasciste Unitaire

L’importance de l’extrême droite à Lyon n’est pas une nouveauté. Lyon a souvent été le terreau d’une extrême droite virulente tissant ses théories racistes et négationnistes notamment à l’université.

Depuis plusieurs mois maintenant l’extrême droite lyonnaise, sous l’égide des jeunesses identitaires, tend à s’installer durablement sur le département, en particulier à Lyon. Jusqu’alors leurs actions de terrain se limitaient à perturber, avec une dizaine de militant-e-s, les rassemblements dont nous sommes partie prenante (Soutien aux sans-papiers/sans-papières, délit de solidarité, défense de l’IVG, Marche des Fiertés LGBTI).

Appel à une manifestation antifasciste unitaire le 10 Avril à 15h place Bellecour.

Ces derniers mois, l’extrême droite a cherché à accentuer leur présence sur la ville en multipliant leurs actions sur le terrain, et faisant recours de plus en plus souvent à la violence :

– Actions de harcèlement auprès des bibliothèques du 4ème et du 8ème afin de faire interdire une exposition de photo sur les sans-papiers et sans-papières ;

– Manifestations du FN contre la mosquée de Vénissieux puis de 80 militant-e-s devant le Conseil Régional contre le financement public de l’Institut français du culte musulman (Jeunesses identitaires, FN, MPF), non par principe laïque mais par haine de l’islam.

– Manifestation contre le droit à l’avortement.

– Janvier, une trentaine d’individus attaquent un rassemblement appelé par plusieurs organisations politiques qui protestaient contre la tenue du débat sur l’identité national à la Préfecture.

– Février, meeting d’Alain Soral d’Egalité & Réconciliation nationale (« Gauche du travail, droite des valeurs, pour une réconciliation nationale ») à Vaulx-en-Velin.

– Mars, l’activisme d’extrême droite s’est débridé : occupation islamophobe du Quick halal de Villeurbanne par une cinquantaine d’identitaires masqués en cochon, agressions violentes de militants à St Jean, attaque à la bombe incendiaire d’un squat politique, intimidation et menaces exercés par des groupes de 40 à 60 nationalistes radicaux contre des militant-e-s de gauche reconnus sur les pentes de la Croix-Rousse, infiltration d’un meeting du NPA par des nationalistes et découverte d’un coktail molotov, campagne d’affichage islamophobe par le FN, multiplication des tags racistes et antisémites dans les rues et les lycées…

Ces faits, inquiétants, ne sont malheureusement que la partie la plus visible du développement et de la diffusion des idées racistes, haineuses et populistes des partis d’extrême droite. Ces partis, et les groupuscules qui leur sont associés, représentent un danger réel, sur le plan politique quand ils utilisent les réalités sociales à leurs fins pour développer un discours de haine et d’exclusion de l’autre, les soraliens allant même jusqu’à tenter de s’implanter en banlieue pour détourner a leur profit la radicalisation de la jeunesse. La situation économique et les politiques associées de la part de l’État aggravent la marginalisation des hommes et des femmes allant jusqu’à les déshumaniser.

Ces faits prolongent la politique actuelle du gouvernement (chasse aux sans-papiers/sans-papières, débat haineux et raciste sur l’identité nationale et délit de solidarité) d’une droite décomplexée surfant sur les idées traditionnellement utilisées par l’extrême droite (stigmatisation d’une partie de la population, montée de la haine de l’autre,, retour aux valeurs familiales traditionnelles, prises de positions sur le terrain religieux), désignant des boucs émissaires dans le but de casser les solidarités et faire taire toute contestation. On assiste à une normalisation des discours et des pratiques racistes sous la forme de discours islamophobes, antisémites, sexiste, et homo-lesbophobe. Jour après jour, les « dérapages » verbaux de membres du gouvernement se succèdent, ces discours contaminent a présent l’ensemble de la classe politique, un tabou est tombé.

La répression et les lois liberticides réduisent de plus en plus nos libertés individuelles et collectives tout en favorisant la criminalisation des opposant-e-s et la stigmatisation d’une partie de la population. C’est en construisant un front unitaire que nous pourrons mettre fin à ces actions racistes et haineuses et à leur propagation.
TOUS ENSEMBLE RIPOSTONS !
MANIFESTATION UNITAIRE
SAMEDI 10 AVRIL 2010
15H PLACE BELLECOUR

Les affiches pour la manif :