Archive pour Antifascisme

Samedi 23 Juin, Saint-Etienne : rassemblement antifasciste !

Posted in Antifascisme, Rendez-vous with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 18 juin 2012 by scalpbesak

Pas de place pour les fascistes, ni à Saint-Etienne ni en Rhône-Alpes !

Le 23 juin prochain le groupuscule d’extrême droite Jeunesses Nationalistes d’Alexandre Gabriac (ex-FN exclu pour ses saluts nazis) organise encore une fois une manifestation  raciste à Lyon. Le thème cette fois est « La révolte des souchiens », bref une excuse de plus pour propager leur idéologie haineuse dans les rues de Lyon.

Ces dernières semaines, sur Saint-Etienne nous avons vu fleurir de la propagande fasciste des Jeunesses Nationalistes et du Mouvement Initiative et Liberté (M.I.L.) affichée fièrement et ouvertement partout sur les murs. En plus de cela, l’Artam Brotherhood/Unif 42, groupuscule nationaliste qui se définit comme « les gardiens de la race blanche » essaye de s’implanter dans la Loire en organisant des journées sportives en forêt ou des fêtes païennes dans lesquelles les symboles et idées néo-nazis sont bien présentes.

Ces groupes d’extrême droite se développent dans un contexte politique où les discours et politiques racistes et xénophobes se banalisent sous prétexte de démocratie. Du tristement célèbre « La France tu l’aimes ou tu la quittes » de l’UMP à la dédiabolisation du FN qui fait des efforts pour passer « pour un parti comme les autres », la classe politique n’a pas peur d’afficher ces idées racistes et d’encourager ainsi la prolifération de ces groupes néo-nazis.

Face à cette montée en puissance des actions et manifestations racistes, montrons-leur qu’ils n’ont pas de place, ni à Saint-Etienne ni en Rhône-Alpes.
Agissons tous et toutes pour construire des villes multiculturelles, populaires et antiracistes.

Pas de fachos en Rhône-Alpes !

No pasarán!

 

Antifascisme à Grenoble : présentation du CLASH

Posted in Antifascisme with tags , , , , , on 25 mars 2011 by scalpbesak

Nous somme un jeune collectif antifasciste et antiraciste grenoblois, nous existons officiellement depuis le 14 Mars 2011.

Depuis plusieurs années, on assiste partout en Europe à une recrudescence
des idées réactionnaires et nauséabondes tout droit tirées des poubelles
de l’histoire.
Dans un contexte de crise économique les fachos se
réorganisent et n’hésitent plus à apparaître au grand jour. Ils se
renouvellent, et cherchent à s’imposer comme une alternative crédible,
allant jusqu’à recycler les discours de la gauche, pour mieux masquer leur
véritable visage.

La tolérance à leur égard, dont ont fait preuve depuis trop longtemps les
gouvernements successifs, ainsi que les lois sécuritaires et racistes
directement tirées du programme du FN et rappelant les pages les plus
sombre de notre histoire, ont été pour eux et pour leurs idées un tremplin
inespéré. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que l’on assiste, depuis
quelques temps, à des attaques répétées et assumées, ayant pour
principales cibles les militants des milieux alternatifs et la jeunesse
des quartiers populaires.

Récemment, on a pu voir dans la région la multiplication des agressions de
plus en plus sauvages
, notamment à l’encontre des mouvements sociaux et de
leurs acteur.trice.s (attaque de piquets de grève, de concerts, de locaux,
de personnes…). La violence dont ils se sont montrés capables jusqu’à
présent laisse à penser qu’ils n’ont pas l’intention de s’arrêter là : il
apparaît clairement qu’ils ont pour objectif d’occuper et de se
réapproprier l’espace par n’importe quel moyen.

Nous ne sommes pas dupes, et ne comptons pas leur abandonner le moindre
centimètre de nos rues ni de nos vies !

Nous nous donnons pour objectif d’opposer une réponse radicale et résolue
à la montée des idées et des pratiques malsaines de l’extrême droite
, afin
d’éliminer cette menace qui pèse sur nous. Cette réponse passe par la
dénonciation des causes et des mécanismes favorables à leur émergence. Il
est clair que le fascisme se nourrit de la misère créée par le système
capitaliste, en proposant pour seule réponse la mise en concurrence des
populations, le repli identitaire et la soumission à l’autorité. Il est en
effet plus simple de désigner des boucs émissaires que de s’attaquer aux
véritables problèmes.

Il nous appartient de proposer une alternative au capitalisme et à l’autoritarisme

C’est pourquoi nous tentons de nous émanciper autant que faire se peut des
rapports marchands et de soumission qui régissent la société, en mettant
en avant des valeurs de solidarité, de tolérance, d’entraide, de partage
et d’autogestion. Nous voulons notre ville métissée et multiculturelle !
Nous refusons toute discrimination entre les individus, en particulier sur
des critères de couleur de peau, d’origine, de religion, de genre ou
d’orientation sexuelle, pour ne citer que les exemples les plus courants.

Cependant, bien qu’il n’y ait pas de combat de second ordre, le C.L.A.S.H.
(Collectif de Lutte Antifasciste Solidaire et Humaniste) se fixe comme
priorité la lutte contre le fascisme et le racisme à Grenoble, mais pas
que ; nous nous déclarons solidaire des autres groupes antifascistes qui
partagent nos valeurs (Voraces, projet R.A.F.A.L., SCALP Besak), et nous
engageons à les aider toutes les fois ou cela s’avérera nécessaire.

A Grenoble comme ailleurs, le fascisme ne passera pas !!!

C.L.A.S.H. Grenoble

contact : clash-grenoble@riseup.net

 

 

Projection-rencontre avec deux antifascistes de Salamanque

Posted in Antifascisme with tags , , , , , , on 29 mars 2010 by scalpbesak

Le Scalp Besançon vous invite
le JEUDI 15 AVRIL à 20h30 pour une projection-rencontre avec deux
antifascistes de Salamanque :

« Fascisme et antifascisme dans l’état Espagnol »

À partir de documentaires et témoignages / rencontres avec des
militants antifascistes locaux ou proches, nous ferons ensemble un
état des lieux de l’extrême-droite et de l’antifascisme en Espagne.

L’occasion d’aborder des situations sous-médiatisées et d’apporter un
autre angle de vue.

En Espagne depuis 1991 il y eu 74 assassinats perpétrés par des
groupes nazis, dont 27 immigrés, 26 sdf, 6 antifascistes et 17 jeunes
n’appartenant a aucun de ces groupes.

Rejoignez-nous dès 20h à la librairie l’Autodidacte place marulaz, histoire de discuter, se présenter, prendre contact,…